-------------------------------- Pensez à regarder la rubrique "Agendas" --------------------------------

mercredi 24 juillet 2019

FINALE DE LA COUPE LOUBATIERE 2019 - ST QUENTIN

Pour la deuxième année consécutive nos jeunes se sont qualifiés en finale. Après plusieurs péripéties avec les retards de train, nous sommes arrivés hier soir à 22h.
L'équipe est donc composée de :
Emir Belgouzia (1715 F)
Gabor Piroth (1574 F)
Druon Thibault (1388 F)
Raphael Pousset (1384 F)
Accompagnateurs : Kévin Uliczny
Jean-François Druon
On regrette l'absence de Mathias Anseaume qui faute du brevet décalé n'a pas pu venir. Raphael l'a donc remplacé au pied levé.


Ronde 1 : Echiquier Bordelais (1515) - Decines (1646) 3-0
Excellent début de tournoi pour les jeunes qui "perfent" direct avec de belles parties.
Ronde 2 : Echiquier Bordelais (1515) - La Choisille (1617) 1-3
Ronde plus difficile, la chaleur monte dans la salle et des zeitnots tendus ... Esperont que l'équipe finisse avec la journée sur une bonne note avec la 3ème ronde.
Ronde 3 : Toulouse (1675) - Echiquier Bordelais (1515) 3-1
Même score mais cette fois on passe pas loin de nulle.
Ronde 4 : Vannes (1715) - Echiquier Bordelais (1515) 3-1
Sans surprise pas d'exploits contre cette grosse équipe, seul Emir réussi à venir à bout de son adversaire.
Ronde 5 : Echiquier Bordelais (1515) - Senlis (1630) 2-1
L'objectif est atteint, les jeunes réussissent à gagner leur dernier match avec les victoire de Thibault et Gabor, Emir arrive peu de temps après en assurant la nulle.
Pour faire un petit bilan, les jeunes ont assuré avec 2 victoires en ayant affrontés que des équipes "plus fortes" qu'eux.
Une belle expérience et beaucoup de sourires






lundi 22 juillet 2019

Bravo Jean-Pierre

Article publié dans Europe-Echecs de juin 2019






BRONZE EN GRECE

L'île de Rhodes, dernier bastion grec sous la Turquie, a accueilli le championnat du monde vétérans par équipe. A la 1ère ronde, notre équipe de France décide de réserver Anatoly pour des matchs futurs mais, fatigués du voyage, Jean-Luc Seret perd au 1er échiquier et nous gaspillons nos avantages sur les autres. Au 2ème jour sur-appariés contre Israêl, Anatoly gagne mais Mershad Sharif et Nicolas Giffard perdent et je ne peux garder le pion gagné... Nos ambitions s'envolent et le capitaine Antoine Canonne nous laisse nous rassurer contre des équipes plus tendres pour nous remotiver progressivement.


L'heure de vérité arrive contre la Russie, qui domine cette compétition. Anatoly annule sagement contre Svesnikov, Jean-Luc perd le fil contre Balashov et Mershad annule contre Rashkovski ; le match se joue alors dans mon zeitnot réciproque contre Zhelnin où mon initiative paie : 2 à 2. La dernière ronde nous jouons l'Allemagne et devons gagner pour le podium. Anatoly et Knaak se neutralisent, tout comme Mershad et Vogt. Tandis que Nicolas pilonne le roi adverse, je contiens les velléités de mon opposant et nous obtenons la médaille de bronze, l'Angleterre nous devançant au départage
Grace à sa technique intacte Anatoly, avec 7 sur 8, n’a pas eu de rival au 1er échiquier. Mershad, toujours solide obtient l'argent du 3ème et moi, le "benjamin", l'or de l'échiquier réserve en réalisant 6,5 sur 8 au 4ème échiquier. Avec le souvenir du bleu fabuleux de la mer Egée…



Le 06 mai 2019,
Jean-Pierre.